1. Ne pas se disperser

L’une des clés d’une recherche d’emploi efficace est l’organisation. Il faut apprendre à rester rigoureux, et à s’imposer une discipline : se lever à une heure correcte, se préparer comme si vous alliez au travail. Ne pas se laisser aller à la tenue pyjama / pantoufle au fond de son canapé.
Organisez ainsi votre journée en vous fixant des objectifs journaliers : faire une liste des offres d’emplois auxquelles vous avez postulé, celles que vous projeter(z) pour les jours prochains, les relances que vous prévoyez…etc

2. Privilégier la qualité

Il est inutile de se connecter sur LinkedIn et de postuler à 20 offres par jour sous prétexte qu’en un clic on peut y arriver. Une candidature simplifiée ne signifie pas se précipiter et postuler a tout et n’importe quoi. Il vaut mieux postuler à moins d’offres, se limiter à 1 ou 2 par jour mais les préparer correctement (refaire le CV en fonction du poste, vérifier l’adéquation des mots clés entre la fiche de poste et votre CV ou lettre de motivation…).
Si vous ne prenez pas le temps de faire cet exercice, ne comptez pas sur les recruteurs pour le faire… Votre CV finira directement aux oubliettes.

3. Garder confiance en soi

Dans une recherche d’emploi, nous rencontrons chacun plusieurs phases différentes et qui sont fonction de notre environnement (famille, conditions de vie, nécessité de trouver un emploi rapidement, etc.).
Les réponses négatives s’enchainent, l’hiver approche, bref le moral n’est pas toujours au rendez-vous et la recherche de l’emploi idéal n’aboutit pas. Restez optimistes ! Essayez de voir le verre à moitié plein plutôt que l’inverse, et surtout ne vous dévalorisez pas.
Décrocher un entretien est déjà une petite victoire dont il faut vous réjouir. Peut-être l’entretien ne correspond pas au poste que vous souhaitez, mais allez-y quand même, cela sera un très bon exercice pratique pour vous et cela vous permettra aussi de jauger les attentes des recruteurs.

4. Réseauter

Que ce soit le réseau professionnel ou personnel, il ne faut pas hésiter à faire du réseautage / « networking ». A un barbecue chez des amis, au détour d’une conversation ne pas hésiter à parler de sa recherche d’emploi et de son profil. C’est très souvent dans un contexte détendu et non officiel que l’on noue les contacts qui nous ouvriront des portes. Les réseaux des anciens de votre école, les connaissances de vos amis ou encore en discutant à la sortie des classes avec d’autres mamans.
Voici donc quelques pistes pour networker, et bien sûr le DFPN et ses évènements sont aussi et surtout là pour ça !